Skip to main content Help Control Panel

Bénés In Marciac

{ Diffuseur de bénévoles ! }

JAC 2010 «  

[2010-08-04] Hiromi Mon Amour!

SELECT * FROM yacs_categories AS categories WHERE (categories.id = 798)
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

SELECT * FROM yacs_categories AS categories WHERE (categories.id = 77)
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

SELECT categories.* FROM yacs_members AS members, yacs_categories AS categories WHERE (members.member LIKE 'article:1548') AND (members.anchor LIKE 'category:%') AND (categories.id = SUBSTRING(members.anchor, 10)) AND ((categories.active='Y') AND ((categories.expiry_date is NULL) OR (categories.expiry_date <= '0000-00-00 00:00:00') OR (categories.expiry_date > '2019-01-16 02:04:10'))) ORDER BY rank, title, edit_date DESC LIMIT 0,40
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

‘‘The place to be’’ : une expression résumant, à elle seule, cette soirée pianissimo ouverte par [category=798] et orchestrée par son parrain, [category=77].

Hiromi in Marciac le 04 août 2010Il était une fois un piano à queue qui prit vie le temps d’une soirée. Tout commença sur le devant de la scène lors de l’arrivée d’[category=798], habillée de la tête aux pieds par des touches de clavier. La rencontre fut décisive et l’allumeuse allumée conquit le public dès son premier passage à Marciac.

On prêta volontiers une aventure au piano et à cette maîtresse qui domina son instrument après l’avoir docilement caressé. L’amatrice d’accessoires utilisa aussi une règle pour mieux se faire obéir. [category=77] s’avança sur les planches pour observer la scène et régala ses oreilles à l’écoute du souffle d’Hiromi qui, tel le vent venu de sa vallée natale d’Hamamatsu, se fit entendre timidement pour finir par être lâché sans retenue. Les notes s’envolèrent au septième ciel pendant qu’Hiromi se trémoussait sur son siège. Elle se retira avec élégance après avoir prononcé quelques mots en français pour immortaliser ce moment intime. Cette attention particulière toucha le public reconnaissant de voir que la musicienne émotive avait écrit quelques phrases spécialement pour l’occasion.

Le piano solo ne fut triste qu’un court instant car il fut vite consolé par son vieil ami Ahmad Jamal. Tous deux refirent le monde sur fond de jazz. La contrebasse de James Cammack engagea la discussion avec les percussions de Manolo Badrena et la batterie d’Herlin Riley pour alimenter le propos musical, lancé par le charismatique octogénaire. Le ton montait et les quatre compères s’amusaient avec leurs instruments. Ils se rendirent compte que la foule souhaitait s’immiscer dans la conversation en acquiesçant par des applaudissements.

Tout le monde se mit d’accord pour que le génie remonte sur scène donner de nouvelles leçons au piano et la soirée s’acheva sur une note positive : son Sensei promit à l’instrument de revenir.

par Vilay

Comments


Creative Commons License
Jazz Au Coeur Online by Jazz Au Coeur et BeneJim.Info est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à jazzinmarciac.com.

 
Sayarath Vilay

avatar
on Sep. 21 2010
from Montpellier

Tools
* Post a comment
Share
* Invite participants
* Save as PDF
* Copy in MS-Word
* Print this page
Monitor
Recent files
Recent comments
tn