Skip to main content Help Control Panel

Bénés In Marciac

{ Diffuseur de bénévoles ! }

JAC 2012 «  

De Melody ou de Bobby, qui sera le nouveau garde des seaux ?

SELECT categories.* FROM yacs_members AS members, yacs_categories AS categories WHERE (members.member LIKE 'article:1907') AND (members.anchor LIKE 'category:%') AND (categories.id = SUBSTRING(members.anchor, 10)) AND ((categories.active='Y') AND ((categories.expiry_date is NULL) OR (categories.expiry_date <= '0000-00-00 00:00:00') OR (categories.expiry_date > '2019-01-16 01:35:54'))) ORDER BY rank, title, edit_date DESC LIMIT 0,40
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

Après la pluie, Mélodie Gardot et Bobby McFerrin nous ont apporté un rayon de soleil sous le chapiteau.

Melody Gardot at JIM 2012Mlle Gardot nous a emportés avec ses mélodies mélo. Avec son timbre de voix sensuel, ses scats chuchotés, son esthétique délicate et ses jeux de mains envoutants;

Mélodie a séduit hier, une foule alors agitée par l’orage. Bossa Nova, Blues, Flamenco et musique orientale ; c’est avec une grande complicité et sensibilité musicale que les musiciens de Gardot ont exploré différents styles. Ils nous ont proposé un spectacle musical intéressant, changeant d’instruments au cours du concert et nous ont aussi introduits dans leur univers aux allures à la fois extravagantes et mélancoliques.

Bobby Mc FerrinLes musiciens de Mac Ferrin à peine assis devant leurs instruments, le batteur entonne hâtivement le Beat Groove. C’est ainsi que l’équipe Bobby Mc Ferrin communique au public, tout simplement.

Loin des jeux de lumière et de pénombre de Gardot, les sourires de Bobby semblent tout aussi efficaces que Melodies et rythmes. Une main rythmique posée sur le sternum, une main mélodique sur le micro cet athlète du larynx doté d’une oreille absolue s’amuse aussi bien avec des effets de timbre (en doublant le saxophone par exemple) qu’avec des bruitages. Le « Bobby » est un instrument à la tessiture impressionnante et à l’oreille redoutable, une percussion autant qu’un vent. Il joue autant sur la complexité de lignes vocales aux ambitus larges que sur la simplicité de répétitions de cellules mélodiques décalées dans la mesure.

Tout ceci est mené avec tant de limpidité que se contenter de chanter suffit à se faire comprendre. Les musiciens réagissent dans la seconde. Spontanéité, écoute et simplicité se résument en un seul symbole : le signe peace.

Charlotte et Tiphaine

Comments


 
Team JAC

avatar
on Aug. 21 2012
from Marciac

La rédac Jazz Au Coeur
Tools
* Post a comment
Share
* Invite participants
* Save as PDF
* Copy in MS-Word
* Print this page
Monitor
Recent files
Recent comments
tn