Skip to main content Help Control Panel

Bénés In Marciac

{ Diffuseur de bénévoles ! }

JAC 2013 «  

JAC n°06 - Roberto fonce et cartonne !

SELECT categories.* FROM yacs_members AS members, yacs_categories AS categories WHERE (members.member LIKE 'article:2129') AND (members.anchor LIKE 'category:%') AND (categories.id = SUBSTRING(members.anchor, 10)) AND ((categories.active='Y') AND ((categories.expiry_date is NULL) OR (categories.expiry_date <= '0000-00-00 00:00:00') OR (categories.expiry_date > '2019-01-16 01:45:54'))) ORDER BY rank, title, edit_date DESC LIMIT 0,40
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

La musique latine est à l’honneur avec deux grandes pointures habituées du festival.

Au programme hier soir : voyage en Amérique Latine. Sous les applaudissements, le chapiteau prend son envol.
Pour cette première partie du voyage, Gilberto Gil devient notre commandant de bord. A peine arrivé au Brésil, il nous emmène à la découverte de musiques plus entraînantes les unes que les autres. Difficile de ne pas taper du pied ! Après chaque morceau, notre guide attitré nous présente la prochaine visite dans un français teinté de soleil. Il n'est jamais à court d'anecdotes et le public en redemande. Le chapiteau lui obéit au doigt et à l'œil. Même quand il nous fait chanter dans les aigus, comme il sait si bien le faire, personne ne rechigne. Pour fêter cela, il enchaîne même quelques pas de danse avec un déhanché des plus travaillés !
Des sourires se dessinent sur chaque visage. Les musiciens n'hésitent pas à prendre le relai pour compléter les dires du guide. Plus le concert avance, plus le public a envie de danser. Les reprises sont aussi de la partie, le grand Bob s'invite même pour un No woman, No cry en portugais !
Soudain, percus et batterie entament une intro rythmée et c'en est trop, les abords du chapiteau se transforment en piste de danse ! Le temps passe, il faut se faire une raison.

Nous faisons une escale le temps de changer de pilote, cette fois-ci, Roberto Fonseca est aux commandes.
Sous ses claquements de doigts nous redécollons. Dès les premières notes, certains ne peuvent réprimer l'envie de se dandiner d'une fesse sur l'autre ! Avant même la fin du troisième morceau, le public est conquis et le chapiteau résonne d'applaudissements.
Tout à coup, le silence s'installe, il entame une intro décoiffante de virtuosité. La main droite arpente le clavier à une vitesse vertigineuse et la gauche se lève vers le ciel. Un chanteur vient le rejoindre au fil du concert.
Quand le voyage se termine, l'atterrissage est difficile mais pas d'inquiétude, nous repartons dès ce soir !

Titice

Comments


 
Team JAC

avatar
on Aug. 22 2013
from Marciac

La rédac Jazz Au Coeur
Tools
* Post a comment
Share
* Invite participants
* Save as PDF
* Copy in MS-Word
* Print this page
Monitor
Recent files
Recent comments
tn