Skip to main content Help Control Panel

Bénés In Marciac

{ Diffuseur de bénévoles ! }

Mediathèque «  

Hommage à Ornette Coleman

SELECT categories.* FROM yacs_members AS members, yacs_categories AS categories WHERE (members.member LIKE 'article:2361') AND (members.anchor LIKE 'category:%') AND (categories.id = SUBSTRING(members.anchor, 10)) AND ((categories.active='Y') AND ((categories.expiry_date is NULL) OR (categories.expiry_date <= '0000-00-00 00:00:00') OR (categories.expiry_date > '2019-01-20 17:16:44'))) ORDER BY rank, title, edit_date DESC LIMIT 0,40
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

2
votes
Décédé en 2015, Ornette Coleman a foulé la scène de Jazz In Marciac lors de la 21ème édition du festival (2002).
" "Le Jazz est la seule musique dans laquelle la même note peut être jouée nuit après nuit tout en étant différente à chaque fois." "

Ornette Coleman



Domimonk - on June 16 2015

Quelques modestes mots que j'avais écrits à l'époque sur un newsgroup, suite au concert d'Ornette Coleman à Marciac le 10/08/2002.

"Ornette à Marciac" 11/08/2002

C'était Samedi soir et les choses débutèrent très bien avec le trio de Bojan Z, l'un des meilleurs qui soient actuellement ama. Le jeu de piano de Bojan Z est une grosse bouffée d'air frais, une myriade de petites notes colorées qui s'échappent du piano et viennent sur nous, beaucoup de maîtrise de son instrument et ce parfum "européen" exquis. Il était accompagné par Olivier Sens, excellent contrebassiste au jeu très original qui nous rappela quelquefois Miroslav Vitous et par ce vétéran toujours aussi volubile qu'est Tony Rabeson à la batterie et dont la frappe est toujours aussi juste. Grand trio que ces trois gaillards là.

Puis vint le tour du trio du grand Ornette. La salle l'acclame, une légende, au visage marqué et timide mais au regard perçant et dont la démarche est frêle, est sur scène là, enfin, devant nous, vêtue d'un costume vert et d'un petit chapeau noir....presque modeste. Mais quelle classe nom de zeus ! Ornette a 71 ans. A ce qu'on dit, celà fait un mois que lui, son fils Denardo et le contrebassiste Charnett Moffett répètent ce spectacle à New York, qui est une première car uniquement composé d'originaux pour Marciac. Ornette jouera surtout du sax et nous offrira ses phrases intactes, celles que nous connaissons et aimons de lui, ces sortes de monologues intimes formés de mots colorés par sa vie, extirpés au fond de son âme, verbe tour à tour interrogatif et inquiet, ou alors affirmatif et presque joyeux, ces chuchotements que l'on voudrait sans fin. Ce pourraient être aussi des cris d'oiseaux blues, libérés depuis longtemps de leurs cages et qui viendraient les visiter, eventrées et rouillées, chez quelque ferrailleur.....en les nargant. Ornette joua aussi de la trompette pour en extirper des cris rouges et brefs, le brûlant de ces traits s'accomodait fort bien de leur brièveté.
L'émotion nacquit aussi des instants où il choisit le violon pour exprimer une plainte boisée, grave et contemporaine, à moins qu'elle ne fut baroque....
A côté d'Ornette était Charnett Moffett, en "harmolodie" avec lui, mais presqu'indépendant, contrebassiste monstrueux, d'une puissance et d'une inventivité phénoménale, un orchestre à lui tout seul, un homme à l'humour débordant et qui a tiré de sa contrebasse des sons magnifiques, notamment aidé en celà par une l'électronique discrète. Il a parfaitement servi Ornette, probablement même beaucoup plus que ça. Peut-être qu'être le fils de Charles Moffett, batteur d'Ornette lors des sessions de 1965 à Stockholm (récemment rééditées) y est aussi pour quelquechose....
Enfin Denardo Coleman offrait un drumming certes intéressant, pouvant servir de lien aux discours des deux autres, il semblait faire le maximum, mais la très forte personnalité imprégnée dans les phrases de ses comparses eut un peu raison de lui.....C'est juste mon avis.
Pour notre plus grand bonheur, le trio joua plutôt longtemps, comme c'est le cas pour les beaux voyages, ils revinrent même pour un rappel, puis Ornette s'en fut, acclamé, en serein Roi de "Freeland" au sourire timide......
Soirée "historique" .....


dom

-----
jim_chauffeur.png


 
Tools
* Post a comment
Share
* Invite participants
* Print this page
Monitor
Recent files
Recent comments
tn