Skip to main content Help Control Panel

Bénés In Marciac

{ Diffuseur de bénévoles ! }

JIM 2008 «  

Repas des bénévoles.

SELECT categories.* FROM yacs_members AS members, yacs_categories AS categories WHERE (members.member LIKE 'article:877') AND (members.anchor LIKE 'category:%') AND (categories.id = SUBSTRING(members.anchor, 10)) AND ((categories.active='Y') AND ((categories.expiry_date is NULL) OR (categories.expiry_date <= '0000-00-00 00:00:00') OR (categories.expiry_date > '2019-01-16 01:49:46'))) ORDER BY rank, title, edit_date DESC LIMIT 0,40
1016: Can't open file: 'yacs_categories.MYI'. (errno: 145)

No vote
Vendredi 15 août , le traditionnel repas des bénévoles s'est déroulé dans la bonne humeur.

La tradition est bien établie: à la fin du festival, les 600 bénévoles (Marciacais, bénévoles résidents au camping,etc..), se sont retrouvés sous le chapiteau en cours de démontage, pour un repas convivial et ...de qualité:foie gras , melon,jambon sec, super grillade, fries, magnum, et ... Saint Mont.



Le repas des bénévoles Bénépercus. bénévoles heureux.... A table !!!

L'occasion d'un dernier repas entre amis. Et un sympathique mélange entre Marciacais et bénévoles "de base"".Bonne humeur et embrassades, et en fin de repas nous avons eu droit au tonitruant concert de l'atelier percussions des bénévoles.

Tout n'est pas tout à fait terminé, mais le mot d'ordre était: merci à tous et rendez vous en 2009.

Narbé.

avatarPARENT Bernard -- on Aug. 16 2008
Responsable du bénécamping

Comments

Mimike - on Aug. 28 2008

Salut à tous les bénéjimvo-voles et organisateurs en tous genres,

Super repas en effet, à quelques détails près que d'autres se feront peut être un plaisir de révéler en ces pages. Belle convivialité et bon moment de rencontre entre jeunes bénévoles et habitants marciacais que nous n'avions pas eu l'occasion de rencontrer jusque là à la cantine des bénévoles (habitant sur place, ils ont pour habitude de prendre leurs repas chez eux).

Ce serait vraiment sympa de pouvoir organiser une telle rencontre lorsqu’un maximum de bénévoles est encore là (à mi-festival par exemple), le partage serait bien plus profitable.

Il ne faudrait pas non plus que la qualité de ce repas-là vienne cacher la très mauvaise qualité des repas servis aux bénévoles durant plus de deux semaines. La répétition de légumes secs, purée, ventrèches et boudins ont fait de la cantine un lieu où chacun venait tordre son estomac. On dit que l'on reconnait la qualité d'une armée à la mauvaise qualité de sa nourriture (cf. Astérix légionnaire): à n'en pas douter, l'armée des bénévoles sera très bonne.

Il est regrettable toutefois que le nombre de bénévoles venant prendre ses repas à la cantine ait ainsi diminué tout au long du festival, au grand bonheur des marchands de sandwichs et de mal-bouffes (un comble dans mon pays du foie gras et du magret de canard).

Le bénévole est une denrée rare. La situation économique générale a fait que cette année, le recrutement n'a pas été pléthorique. Si en plus l'on n'essaye pas d'égayer sa venue par des moments sympas autour d'une assiette correctement garnie, dans un lieu convivial où l'on peut stationner un peu plus que le temps d'un repas sans se faire chasser parce que le lieu est trop exigu ...

J'arrête là mon inventaire qui ne serait pas "à la Prévert" et vous supplie, chers organisateurs du festival, de bien vouloir apporter un grand soin à vos bénévoles. Sans eux, point de festival (du moins tel qu'il est à Marciac, c'est à dire un lieu où chacun, quelle que soit sa bourse, peut rencontrer le Jazz et l'Amitié).

Faites nous des promesses, nous sommes surs que vous les respecterez.


Oml32 - on Aug. 29 2008
Salut Mimike,

La restauration des bénévoles est un sujet sensible et difficile. Difficile, car il ne suffira pas d'augmenter le budget alloué à la resto des bens. Je trouve important que les bénévoles fassent remonter ces réclamations à l'organisation. Sans être placés dans une tour d'ivoire (quoique !), les bénévoles marciacais se satisfont de la "cantina bénévola" car ils ont la possibilité de se restaurer à domicile. Perso, la bouffe de la cantine ne me pose pas de problème car je ne suis pas difficile et surtout, pas un gros mangeur.
JJ - on Aug. 30 2008

Ca me paraît pas techniquement pertinent de donner rdv aux bénés en plein milieu de festival pour ce repas amélioré. Pour la bonne et simple raison que je te fais le pari qu'un gros pourcentage de bénés partiraient après. C'est trivial, mais réaliste.

Ce repas semble s'inscrire comme un point d'orgue, une récompense pour celles et ceux qui ont bossé jusqu'au bout.

----- bj_addicted.png jim_benevole.png


Olivier de JAC - on Aug. 31 2008
Effectivement, je pense aussi qu'un certain nombre d'entre-eux partiraient si on faisait le repas amélioré à mi-festival. Et puis, ce repas n'aurait plus aucun sens s'il était en plein milieu du festival : d'une part, comme le dit JJ, c'est un point d'orgue, un dernier repas en commun avant de repartir chacun à nos activités respectives. D'autre part, pratiquement, ce serait ingérable car tous les services sont encore en pleine activité et occupés plus ou moins toute la journée. Enfin, c'est un moyen plutôt sympa de finir les restes de marchandise du snack.
BeneJIM.info - on Oct. 3 2008

Note pour ceux qui prennent la discussion en cour : le débat se poursuit à côté...



 
PARENT Bernard

avatar
on Aug. 16 2008

Responsable du bénécamping
Tools
* Post a comment
Share
* Invite participants
* Print this page
Monitor
Recent files
Recent comments
tn